5 Conseils Cruciaux avant de Créer son Entreprise

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Créer sa propre entreprise, c’est souvent le projet de toute une vie.

C’est toujours un objectif ambitieux, et une prise de risque à considérer mûrement, où rien ne doit être pris à la légère.

Depuis des années, en France ou au Vietnam, les Michels voient, rencontrent, et travaillent avec des entrepreneurs de tous horizons, le tout dans des secteurs d’activités extrêmement variés : restauration, hôtellerie, informatique, import / export, divertissement, services à la personne, etc… et quelque soit le secteur, nous rencontrons les mêmes histoires d’échecs, et les mêmes histoires de succès.

Y aurait-il donc une recette miracle pour monter son business ?

Oui ! Votre sérieux, votre préparation et votre détermination feront toute la différence.

Car avoir une idée, c’est la partie simple de l’équation. La mettre en place et faire en sorte qu’elle marche, c’est là que tient tout le vrai défi entrepreneurial.

Alors, être un bon entrepreneur, c’est avant tout être prêt, en toutes circonstances, et avoir une capacité d’adaptation et à régler les problèmes qui se situe au-dessus de la moyenne.

Cela veut donc dire avant tout travailler, et an-ti-ci-per.

Alors, afin de vous mettre sur les bons rails, Les Michels vous proposent leurs meilleurs conseils pour mener à bien votre projet.

 

 

Conseil N°1 : Connaissez votre marché

 

5 Conseils Cruciaux avant de Créer son Entreprise 1

 

C’est probablement là l’erreur la plus grossière qu’un entrepreneur peut faire, et une pratique malheureusement monnaie courante particulièrement au Vietnam, où le turn-over des magasins est tout bonnement impressionnant.

A Saïgon, il n’est en effet pas rare de voir une enseigne fermer seulement quelques mois voire quelques semaines après l’ouverture. Comme nous le verrons plus bas, ces échecs sont souvent dus à des impréparations (compétences non réunies ou fonds insuffisants pour tenir les premiers mois). Mais l’un des facteurs principaux dans la réussite d’une entreprise semble être le fait de connaître ou non son marché et son potentiel avant de se lancer.

Ne faites pas l’erreur de créer votre entreprise sans avoir fait une étude de marché complète.

Trop souvent, les porteurs de projets foncent tête baissée, pensant que leur idée est la meilleure du monde et qu’elle va cartonner, sans même s’être inquiétés de :

  • La concurrence : Quelqu’un a-t-il eu la même idée que moi ? Qui sont-ils ? Combien sont-ils ? Où sont-ils installés ? Quels sont leurs produits ou services ? Où et comment réussissent-ils ? Combien de temps leur a-t-il fallut pour en arriver là ? Quelle est leur part de marché ?
  • Leurs produits ou services : Quelle sont leurs propositions de valeur ? Sont-ils suffisamment durables ? Vont-ils résoudre un réel besoin ? Conviennent-ils aux normes légales et aux usages qui en sont fait par le consommateur ? Ont-ils été testés convenablement ? Que faire en cas de défaut ? A quel prix les vendre ?
  • Leurs clients : Qui sont-ils ? Quelles sont leurs habitudes de consommation ? Leurs budgets ? Où et comment leur parler et les trouver ?

 

Toutes ces questions et une pléthore d’autres vous aideront à fournir des réponses concrètes sur la pertinence, la faisabilité et la durabilité de votre projet sur le marché.

Remettez vous ainsi que vos idées et produits / services systématiquement en cause, afin d’avoir la meilleure approche sur votre marché. Apprenez des erreurs des autres et évaluez les risques afin d’éviter d’en subir les conséquences.

 

 

Conseil N°2 : Apportez du concret

 

5 Conseils Cruciaux avant de Créer son Entreprise 2

 

You gotta spend money to make money”.

En affaires, tout est une logique d’investissement et de risque.

Aucune entreprise ne fonctionne sans moyens financiers. Si vous êtes porteur de projet, les gens attendront de vous que vous soyez un contributeur financier important, si ce n’est le contributeur financier principal de celui-ci.

Si vous ne prenez pas de risques financiers ou n’apportez pas une production quelconque qui soit tangible et ai une valeur de marché, vous ne serez pas pris au sérieux.

Pour rappel, à la constitution d’une entreprise, 3 types d’apports sont évalués :

  • Apport en industrie : soit vos compétences, votre métier, qui peut être évalué à hauteur de marché.
  • Apport numéraire : soit une somme d’argent.
  • Apport en nature : soit les biens matériels (propriété, moyens de production, etc.) ou immatériels (brevets).

 

Il n’existe pas d’apport en « idée » ou en « concept ». Oubliez cela et concentrez-vous pour apporter quelque chose de concret.

Si vous devez faire des heures supplémentaires dans votre travail actuel ou des économies pour dégager suffisamment d’argent pour votre projet, faites-le. Il est bien plus aisé d’assurer cela en amont en phase de pré-projet que lorsque vous vous serez lancés.

Gardez de côté suffisamment d’argent pour lancer votre entreprise dans les meilleures conditions en réglant tout ce qui doit être réglé la concernant (voir conseil n°3), mais gardez aussi de quoi vivre pendant la période où vous construirez, lancerez, et testerez votre projet.

Dites-vous que vous n’atteindrez sans doute pas le point d’équilibre avant 1, 2 ou 3 ans, et servez- vous de cette base pour vos estimations.

Également, veillez à ne pas faire votre budget sur la base de coûts minimums (salaires, services, produits), car fonctionner au moins cher, c’est privilégier le court terme au long terme. C’est donc automatiquement signer l’arrêt de mort de votre business avant même qu’il n’ai commencé.

Enfin, gardez toujours une marge de risque en cas d’imprévus (par exemple +10% de votre budget total). Une machine qui fait défaut, une panne automobile, un retard imprévu de paiement sont tous des événements extrêmement probables qu’il faut prendre en compte pour ne pas se retrouver démuni lorsqu’ils arrivent.

 

 

Conseil N°3 : Prenez conscience de la complexité d’une entreprise

 

5 Conseils Cruciaux avant de Créer son Entreprise 3

 

Pour qu’un projet entrepreneurial réussisse, même à petite échelle, nombre de compétences extrêmement variées devront être mobilisées :

  • Financières
  • Administratives
  • Juridiques
  • Comptables
  • Managériales
  • Humaines
  • Marketing et communication
  • Techniques

 

Tout ça me direz-vous ? Oui. Tout ça, tout le temps, et de plus en plus à mesure que votre projet grandira.

Voyez chacun de ces aspects comme les éléments constitutifs d’un château de cartes. Si un seul vient à manquer, soyez certains que l’édifice ne fera pas long feu :

  • Votre projet est très profitable, mais vos contrats clients ou partenaires sont mal conçus ?
  • Vous avez le meilleur marketing du monde, mais vos produits ou services sont d’une qualité inégale?
  • Vous êtes un as des chiffres, mais vos collaborateurs ou employés vous quittent un à un car vous les délaissez ou ne savez pas leur parler ou les motiver ?

Dans ces cas, votre business risque à terme de rencontrer de sérieuses difficultés.

Voilà pourquoi avant de démarrer votre projet, assurez vous d’avoir un plan concret et d’être en mesure de pouvoir répondre concrètement aux problématiques posées par chacun des pôles.

Exemples :

  • Mon activité est-elle légale ? Quelles sont les démarches à mener auprès des administrations pour lancer mon business dans les règles ?
  • Quels vont être mes besoins d’investissements ? Combien de temps mon business pourra-t-il tourner si je n’ai aucun client pendant X mois ?
  • Mes produits respectent-ils toutes les normes ? Ont-ils été convenablement testés pour satisfaire entièrement le consommateur ?

 

Cela passe souvent par la réalisation d’un plan de financement, d’un business plan, d’un plan marketing et le conseil de professionnels : avocats, comptables, consultants, ingénieurs, etc.

 

 

Conseil N°4 : Soyez réalistes vis-à-vis de vos capacités (et de celles des autres)

L’un des problèmes principaux que l’on rencontre à la formation d’une entreprise, et qui est directement lié au point précédent, c’est que trop souvent, les entrepreneurs pensent pouvoir assurer des postes ou des fonctions pour lesquels ils n’ont jamais été préparés.

Vous pensez pouvoir faire tout vous-même ? Faire vos contrats ? Créer votre site internet ? Livrer vos produits ? Assurer le service client ? Rendre vos déclarations ?

Vous souffrez de ce que l’on appelle l’effet Dunning-Kruger, ou effet de surconfiance.

 

5 Conseils Cruciaux avant de Créer son Entreprise 4

 

Vous pensez : « Ca ne doit pas être si sorcier de faire X ou Y ». Détrompez-vous ! Dans 90% des cas, si : c’est difficile. A fortiori si vous devez multiplier les casquettes ! C’est bien pour cela que X ou Y sont des métiers à part entière, avec des formations, des compétences précises … et des grilles salariales.

Notre conseil premier à ce sujet est donc le suivant : ne sous-estimez jamais la valeur ou la complexité d’une compétence que vous ne maîtrisez pas vous-même.

Notre second conseil en la matière : Concentrez-vous toujours sur ce que vous savez faire de mieux, et pour tout le reste, entourez-vous et déléguez.

 

 

Conseil N°5 : Ayez de la considération pour les autres

 

5 Conseils Cruciaux avant de Créer son Entreprise 5

 

Comme nous l’avons vu dans les deux points précédents, une entreprise ne se monte et ne se développe jamais seul.

Pourtant, pour de nombreuses personnes, créer son entreprise, c’est avant tout synonyme de liberté et d’indépendance. Si bien sûr en étant votre propre patron, vous pourrez jouir de certains avantages quant à votre emploi du temps par exemple, vous serez en revanche toujours dépendant de vos : clients / fournisseurs / collaborateurs et partenaires.

En conséquence de quoi vous devez vous préparer à entretenir des rapports sains et respectueux avec chacun de ces interlocuteurs, ce qui signifie notamment :

 

  • Respecter son point de vue :

 

Vous devez rester ouverts à des points de vue différents, qu’ils soient positifs ou négatifs, justes ou erronés. Car même si tous les points de vue ne se valent pas, de fait, ils existent, et vous devez donc les prendre en compte dans votre mode de fonctionnement. Du mieux que faire se peut, et même si vous souhaitez rester fidèle à votre vision, ménagez la sensibilité des personnes apportant un point de vue divergent. De futurs prospects, clients ou partenaires partageront sans doute un point de vue similaire à ce que vous avez déjà rencontré. Voyez comment vous pouvez l’utiliser à meilleur escient, pour réparer des erreurs passées par exemple.

 

  • Respecter son temps :

 

Personne n’aime les beaux parleurs et ceux qui brassent du vent continuellement. Allez droit au but avec votre interlocuteur. Faites-lui savoir pourquoi vous êtes là, et quel est son intérêt à être en contact avec vous. Et surtout, ayez les moyens d’être réactif vis-à-vis de lui. Personne ne sera intéressé de parler avec vous d’un projet de business sur lequel vous n’avez aucune visibilité proche et claire en termes de délais. Si vous n’êtes pas prêt, vous serez identifié comme tel, et votre interlocuteur ne vous pardonnera pas de lui avoir fait perdre son temps. Soyez aussi conscient que ce qui vous passionne ne passionne pas forcément autrui.

 

  • Respecter son métier et la valeur de son métier :

 

Prestataires ou employés, ne sous-payez pas les gens, et payez les à temps. Car comme le veut l’adage :  « si vous payez des cacahuètes, vous travaillerez avec des singes. »
Si vous n’avez pas les moyens d’engager telle compétence, ne le faites pas, ou donnez-vous-en les moyens. Ne mettez pas une personne dans une position difficile ou de faiblesse, car tôt ou tard, cela se retournera contre vous.

 

  • Pardonner les erreurs :

 

On ne le répétera jamais assez : l’erreur est humaine. Qu’il s’agisse de vous-même, de vos clients, de vos fournisseurs ou de vos partenaires, vous serez confrontés à des erreurs.

Ces dernières sont normales et utiles à la progression de votre projet. Essayez de les dédramatiser. En apprenant à résoudre ces erreurs, vous deviendrez vous-même plus apte et plus compétent.

De même, en vous montrant compréhensifs envers la personne qui a commis une faute (ou vous-même), vous ferez preuve d’humanité, et vous donnerez envie à autrui de s’améliorer et faire grandir votre projet au meilleur de ses capacités.

Attention cependant : Il existe bien évidemment des fautes impardonnables ou, qui, si elles sont trop répétées, méritent sanction. Ainsi, n’ayez pas peur de vous séparer d’un client, d’un fournisseur, d’un employé, même si vous avez développé des liens affectifs, si vous arrivez à la conclusion que son impact est trop négatif sur votre entreprise.

 

Conclusion

A nouveau, vous l’aurez compris, monter un projet ou une entreprise, si modeste soient-ils, n’est pas une mince affaire. Quotidiennement, vos responsabilités, votre inventivité et votre rigueur seront mis à épreuve afin de pouvoir répondre à toutes les inconnues qui entourent votre projet.

Mais il n’y a rien d’insurmontable à cela. Par la préparation et en sollicitant l’aide nécessaire, vous donnerez à votre projet toutes ses chances !

 


Vous voulez en savoir plus sur la création d’entreprise ?

LesMichels proposent des entretiens consulting business pour faire le point sur votre projet et vous conseiller.

Ensemble, nous déterminons quelles sont les difficultés à résoudre, dans quel ordre procéder, et nous vous prodiguerons nos meilleurs conseils pour réussir. Contactez-nous dès à présent !


Notre 

 Blog 

* A survécu au bug de l’an 2000

* Qu’il est bien pour le lire

* Lutte contre l’indigence intellectuelle sur les sujets du :

  • Business
  • Marketing
  • Design
  • Web
  • Vietnam
  • LOL

Articles 

 Recents 

Suivez 

 Nous 

信息

查询

您慢慢来最好地回应这个表格,以便我们创建一个符合您期望的网站。

About you ...

About your company ...

DEVIS

EN LIGNE

Estimez en quelques clics le coût de votre projet de site internet. Contactez nous pour établir un devis plus précis.

Hébergement


Design


Architecture


Fonctionnalités


E-Commerce


Services Additionnels (non-estimé)

yêu cầu

Làm web

Hãy dành thời gian của bạn hoàn thành tốt nhất với biểu mẫu này để chúng tôi tạo một trang web đáp ứng mong đợi của bạn.

Thông tin về bạn...

Thông tin về công ty bạn...

INFORMATION

INQUIRY

Take your time to best respond to this form so that we create a website that meets your expectations.

About you ...

About your company ...

DEMANDE

D'INFORMATIONS

Prenez le temps de répondre au mieux à ce formulaire de sorte à que nous créions un site internet fidèle à vos attentes.

À propos de vous ...

À propos de votre entreprise ...