Entreprendre avec la communauté française du Vietnam

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Etat de la présence française en Asie

 

Entreprendre avec la communauté française du Vietnam 1

 

Cela n’est une nouvelle pour personne : les français sont des gens qui aiment voyager. Curieux et découvreurs dans l’âme, nombreux sont ceux qui tentent l’expérience de l’expatriation.

Aujourd’hui, plus de 1.800.000 français vivent officiellement à l’étranger selon les autorités, soit environ 1 français sur 35, dont 8% ont choisi la zone Asie-Océanie. Mais on estime en réalité à 2.500.000 le nombre de français résidant en-dehors de la France.

Voici le top 5 des destinations en Asie pour les Français de l’Etranger:

  1. Chine – 31.250
  2. Singapour – 14.000
  3. Thaïlande – 12.500
  4. Vietnam – 7.600
  5. Cambodge – 5.000

 

Présence française au Vietnam

Selon les Echos en 2017, environ 7.000 français résidaient au Vietnam.

Ces chiffres se basent cependant sur les statistiques officielles des administrations (Consulat, Ambassade) françaises au Vietnam. Ainsi, toutes les personnes ne s’enregistrant pas auprès de ces institutions échappent à ce recensement. Le chiffre réel du nombre de français au Vietnam serait d’au moins 10.000, voire même allant jusqu’au double des données officielles.

Les communautés françaises sont principalement présentes dans les plus grandes villes du Vietnam, à savoir Ho Chi Minh City (env. 9.000.000 d’habitants) et Hanoï (env. 8.000.000), mais se retrouvent également dans les villes de tourisme telles que Nha Trang.

 

Entreprises françaises au Vietnam

Le Vietnam compte nombre de prestigieuses entreprises françaises venues s’y implanter : Archétype, Alstom, Amaris, Carrefour (Big C), Danone, Decathlon, Gameloft, Gras Savoye, Mazars, Pierre Cardin, Sanofi, Schneider Electric, Total, … ne sont qu’une partie de la longue liste des entreprises internationales françaises au Vietnam. Une liste qui s’allonge de jour en jour, mais il existerait aujourd’hui environ une trentaine d’entreprises françaises majeures au Vietnam.

Mais bien au-delà de ces marques mondialement connues, le Vietnam compte bon nombre d’entreprises locales fondées par des français, et qui connaissent un succès retentissant. Les Vergers du Mékong, le Chocolat Marou, le groupe Annam, les glaces Fanny, les Celliers d’Asie, et bien d’autres encore sont autant de “Success Stories” françaises au Vietnam.

DocShipper fait également parti de ces Français qui ont réussi au Vietnam. Cette entreprise propose des services de Sourcing (aide à l’approvisionnement) et de transport international au Vietnam, un accompagnement dédié pour les importateurs / exportateurs.

Et pour cause ! Le Vietnam est un excellent pays pour entreprendre, et les français ne s’y trompent pas. Beaucoup tentent leur chance et créent leur entreprise au Vietnam. De fait, la communauté française est riche d’entrepreneurs, avec un réseau couvrant toutes les industries … ce qui multiplie les opportunités de faire du business avec ses compatriotes.

chocolat-marou-vietnam
Le Chocolat Marou, l’une des nombreuses belles réussites françaises au Vietnam

 

Les raisons du succès des français au Vietnam

Un environnement économique vietnamien détonnant

Entreprendre au Vietnam, c’est entreprendre dans un marché de 93.000.000 d’habitants, ce qui est déjà une richesse en soi. Mais c’est aussi entreprendre dans une économie ou la croissance oscille entre 6 à 7% par an depuis ces dernières années. Et cette donnée passe même à 2 chiffres s’agissant de ses principales villes : Hanoï et Ho Chi Minh Ville.

Avec une classe moyenne émergente et un tel niveau de croissance, les perspectives sont au beau fixe pour les entrepreneurs. L’environnement légal et fiscal semble lui aussi favorable, notamment avec un impôt sur les sociétés à 20%, des conditions d’emploi évidemment moins contraignantes qu’en France, et des coûts réduits pour à peu près tous les biens et services.

Les infrastructures et l’accès à internet sont également dans ce contexte en constante amélioration, et les projets immobiliers fourmillent. L’économie du Vietnam se diversifie aussi de plus en plus : en 2018, le secteur primaire (agriculture, pêche, minerai …) représentait 38,6% de la population active et 15% du PIB, contre 26,7% et 39% pour le secteur secondaire (industrie) et 34,7% / 44% pour le secteur tertiaires (services).

 

Landmark 81 hcmc
Le Landmark 81, dominant Ho Chi Minh City du haut de ses 462m, nouveau symbole du dynamisme vietnamien

Ainsi, au rang de ses industries et exports phares, le Vietnam peut compter sur la production de matériel électronique et téléphonique, d’habillement, de véhicules, de meubles en bois, de pétrole, d’acier, et les traditionnels café, riz, légumes, et produits de la mer. Les secteurs d’investissements sont donc multiples, avec une base solide et de nouvelles opportunités notamment dans le secteur des services. Les voisins coréens, japonais et même chinois ont flairé le bon filon et délocalisent massivement au Vietnam. Samsung, Canon, Nike, Peugeot, … nombreuses sont les entreprises internationales s’étant implantées récemment dans le pays du dragon.

Tous ces facteurs combinés donnent ainsi à n’importe quel entrepreneur et l’envie et les moyens de développer sa propre activité au Vietnam.

 

Encore et toujours, la marque “France” et son image de prestige

La population vietnamienne est probablement l’une des plus accueillantes au monde, et possède une vraie fascination pour la “marque France”, qu’elle estime réellement. Aujourd’hui encore, de nombreux legs de la culture françaises sont là pour témoigner de la présence tricolore au Vietnam, et tout particulièrement dans l’architecture et la gastronomie, voire dans le langage. Les relations diplomatiques et économiques entre les deux pays sont elles aussi au beau fixe.

Ainsi, avoir un nom français pour son entreprise est extrêmement commun au Vietnam, même pour les marques étrangères qui jouent là-dessus, à l’image de “Tous les Jours“, une chaîne de boulangerie …. coréenne.

Aujourd’hui, statistiquement assez peu francophone mais toujours francophile, les vietnamiens sont friands de produits et de services français, et gardent pour beaucoup d’entre eux encore des attaches avec la France. Amis ou famille résidant en France créent un vrai pont culturel qui perdure entre les deux pays. C’est en particulier le cas des Viets Kieu”, ces descendants d’immigrés vietnamiens qui reviennent au Vietnam avec leur passeport, leur culture, et leur éducation française.

En Asie peut être plus que partout ailleurs, la France et les français jouissent d’une image de marque qui facilite l’approche du monde des affaires. En conséquence, jamais vous ne serez victime de discrimination ou de racisme en tant qu’expatrié français, et les vietnamiens seront les premiers à venir essayer vos produits ou vos services.

 

vietnam-france-macron
Nguyen Phu Trong, secrétaire général du parti et Emmanuel Macron, à Paris en mars 2018 (Photo: VOV)

 

Une communauté solidaire aux talents multiples et avec l’envie d’entreprendre

7.000, 10.000, ou sans doute plus encore … la taille de la communauté française au Vietnam s’apparente à celle d’une petite ville de métropole. Très vite, les mêmes noms, les mêmes visages reviennent, participant de créer une ambiance cordiale, sinon chaleureuse.

Tout naturellement, à l’étranger, les liens entre expatriés sont renforcés par le fait de partager cette expérience en commun, déridant les rapports humains. Et dans cette petite ville de métropole réside une population de fait curieuse, souvent plus éduquée que la moyenne, et éminemment plus aventureuse.

Tout cela créé le cocktail parfait pour entreprendre et tisser un solide réseau professionnel. Et les institutions ou groupes permettant de rencontrer les professionnels ne manquent pas. Chambre de Commerce, Association des Français de l’Etranger, Institut Français, nombreux événements ou presse locale … le paysage français est très largement représenté au Vietnam (voir liens utiles en bas de l’article).

Architectes, artistes, restaurateurs, médecins, directeurs financiers, ingénieurs de tous bords, professionnels du web, avocats, commerçants … rien ne manque au panel des compétences au Vietnam, reflet de la diversification et du dynamisme de son économie. Quasiment n’importe quel projet peut être mené de bout en bout uniquement en faisant appel à des français. Et dans un tel environnement, les nouvelles vont vite. En conséquence, les bons ou mauvais partenaires sont souvent rapidement identifiés.

 

vietnam-opera-hcmc
L’Opéra d’Ho Chi Minh Ville

 

Une éthique de travail commune

Entreprendre avec la communauté française au Vietnam, c’est s’adresser à des interlocuteurs que l’on comprend. 

Car au-delà de la barrière évidente de la langue – sachant que le dialogue se fait le plus souvent en anglais – les codes du business diffèrent vraiment entre la culture française et vietnamienne. Il faut donc s’armer de patience et prendre des pincettes pour ne pas froisser les vietnamiens et les comprendre.

Dans son livre East vs West“, Yang Liu, un designer chinois vivant en Allemagne expose simplement les différences culturelles entre l’Orient et l’Occident, notamment s’agissant du monde des affaires :

 

Entreprendre avec la communauté française du Vietnam 2

 

Changer ses habitudes nécessitant du temps (quand cela est même possible), vous pouvez compter le réseau des français pour entreprendre ou bien vous faire aider. A nouveau, le rôle des Viet Kieu s’avère déterminant, créant un véritable pont entre collaborateurs français et vietnamiens. Dans le cas des Michels, cela veut par exemple dire s’attacher les services d’un juriste Viet Kieu parlant Français et Vietnamien pour créer l’entreprise au Vietnam auprès d’un cabinet local, et faciliter toutes les épineuses démarches administratives.

 

L’ambition des Michels au Vietnam

La conclusion de tout cela, c’est pour les Michels de proposer leurs services web à ces entrepreneurs français au Vietnam (Pas que, évidemment, mais …) et de les accompagner dans la création de leur site internet, ou le développement de leur marque (branding).

C’est le choix de travailler avec des professionnels qui partagent vos valeurs et votre éthique de travail.

C’est pouvoir se rencontrer et échanger sur vos projets au Vietnam ou en France.

C’est échanger sur nos expériences et notre rythme de vie ici.

 

A bientôt !

 

BONUS : Interview d’un des Co-Fondateurs des Michels, Arnault Barthoulot, s’exprimant en tant que français créateur d’entreprise au Vietnam

 

 

Lire aussi :

 

 


 

Liens Utiles de la Communauté Française au Vietnam:

Groupes Facebook des Français au Vietnam:

Notre 

 Blog 

* A survécu au bug de l’an 2000

* Qu’il est bien pour le lire

* Lutte contre l’indigence intellectuelle sur les sujets du :

  • Business
  • Marketing
  • Design
  • Web
  • Vietnam
  • LOL

Articles 

 Recents 

Suivez 

 Nous 

Vous voulez entreprendre au Vietnam ?

LesMichels.fr vous recontactent pour parler de votre projet !

Vous souhaitez entreprendre au Vietnam ?

LesMichels.fr vous recontactent pour parler de votre projet

yêu cầu

Làm web

Hãy dành thời gian của bạn hoàn thành tốt nhất với biểu mẫu này để chúng tôi tạo một trang web đáp ứng mong đợi của bạn.

Thông tin về bạn...

Thông tin về công ty bạn...

DEVIS

EN LIGNE

Estimez en quelques clics le coût de votre projet de site internet. Contactez nous pour établir un devis plus précis.

Hébergement


Design


Architecture


Fonctionnalités


E-Commerce


Services Additionnels (non-estimé)

INFORMATION

INQUIRY

Take your time to best respond to this form so that we create a website that meets your expectations.

About you ...

About your company ...

DEMANDE

D'INFORMATIONS

Prenez le temps de répondre au mieux à ce formulaire de sorte à que nous créions un site internet fidèle à vos attentes.

À propos de vous ...

À propos de votre entreprise ...